samedi 22 octobre 2011

Qui est le "Je suis"

L’évangile nous montre clairement qui est Dieu.

Je suis la lumière du monde.
Celui qui avance avec moi ne sera pas dans les ténèbres,
mais dans la lumière de la vie.

Si Jésus a dit qu’il est la lumière du monde et que celui qui le suit aura la lumière qui conduit à la vie, c’est parce que son message est clair, visible et vivant. 

Il y a une trentaine d'année, des témoins de Jéhovah m’ont dit que l’on avait perdu le nom de Dieu dans les religions. Je dirai aujourd'hui que Dieu n'est pas identifiable. Imagine-toi sans nom, comment peut-on s’adresser à toi? Si je crie Seigneur, Monsieur, Madame, plusieurs personnes risquent de se retourner. Perdre le nom, c’est ne pas avoir d’identité, c’est ne pas être reconnu pour ce que l’on est. Chez les hébreux le nom d’une personne exprime sa réalité, ce qu’il est. Je reconnais quelqu’un par son nom.

La signification du nom nous éclaire. 

Si Adam, Ève, Caïn et Abel sont uniquement un patronyme, la bible est une histoire, si leur nom a un sens, leur histoire prend du sens. La Bible s'éclaire si tu sais le sens. Par exemple,
Adam signifie la terre et Ève, la vie: la vie a été tirée de la terre, le principe de vie a été tiré de la terre. Et tout devient clair.
Caïn exprime la possession, Abel le souffle: Caïn tue Abel, la possession tue l’esprit, l’avoir tue l’être. Dès que le nom exprime sa réalité le message prend vie. Appeler Dieu, Seigneur, dans le contexte de l'époque, c'est refuser de donner à Yahvé, son vrai nom. 

Yahvé signifie, authenticité, être soi-même. 
Yahvé n'est pas celui qui possède, celui qui parait, celui qui domine,

Dieu n'est pas un seigneur

"Seigneur" parle d'un dieu dieu dominateur, puisque celui qui avait un pouvoir était appelé Seigneur. L'idée de domination est attachée à ce mot. Appeler Dieu, Seigneur, c'est considérer que Dieu est quelqu'un qui nous domine .
Or, cela est tout l'inverse de la réalité  de Dieu qui est Amour, Père et Mère. L'amour n'inclut pas la soumission ou la supériorité, mais implique le don de soi.

"Je suis celui qui est".
Yahvé exprime une identité, son nom ex-prime ce qu’il est. Voyons ce que Dieu nous dit de lui-même.

Le nom de Yahvé
Qui est de Yahvé entend les paroles de Yahvé.
Si vous n’entendez pas, vous n’êtes pas de Yahvé.
Celui Qui est entend les paroles de Celui Qui est
Si vous n’entendez pas, vous n’êtes pas de Celui Qui est

 
Jean est clair: Si vous n’entendez pas, vous n’êtes pas de la même essence que Yahvé. Nos esprits sont tellement obscurcis par de fausses croyances et doctrines irréelles, imaginaires ou idéalisées que nous avons perdu l’image de notre Être réel. 
Nous sommes comme un récepteur de télé-vision rempli de parasites avec une mauvaise antenne et qui reçoit une chaîne codée sans décodeur. Il ne faut pas s’étonner que plus personne ne comprenne Dieu. 
Dieu a créé l'homme à son image et l'homme en sait plus quelle est cette image!
Dieu est un mot qui a perdu son sens. Chacun se crée son propre Dieu. Regarde chaque religion et tu sauras quel est son Dieu. Elle le façonne à son image alors que c’est elle qui devrait se façonner à l’image de Dieu. 

Pour que le verbe se fasse chair, pour que Père s’incarne de nouveau dans le fils, il faut que le mot devienne réalité, il faut que le mot retrouve son sens originel. Il faut que la parole devienne {ex}pression, pression d'une pensée intériorisée qui se manifeste.

Qui est engendré entend les paroles de l'Engendreur.
Si vous n’entendez pas, c’est que vous n’êtes engendrés.

« Je suis Celui qui fait être » est le nom de Dieu.
Yahvé s’est défini à Moïse sur le Sinaï de cette manière: 

JE SUIS CELUI QUI EST
ou JE SUIS CELUI QUI FAIT DEVENIR
ou JE SUIS CELUI QUI FAIT ÊTRE
ou JE SUIS CELUI QUI ENGENDRE
tout cela est la traduction en français du tétragramme YHVH ou Yahvé.

D’après le dictionnaire du Nouveau Testament, ces dernières traductions semblent les plus approchantes de la manière dont s’est défini Yahvé. Tout de suite, tu peux constater que Yahvé nous dit: j'existe et je veux te faire exister. Yahvé est actif. Son action a un but, 
te faire devenir, te construire, t'engendrer, t'initier
pour être toi-même et par toi-même, en totalité.

En français, Dieu s'adressant à Moïse, lui aurait probablement dit ceci: " Je suis Celui qui est et qui te fait devenir."

Je suis,
j’existe, je vis, je réalise, je suis réalité,
je dure, je suis éternité,
je suis l’être
Je suis l’être qui fait être.

Tout cela manifeste le Christ ou "Je suis".

Et Yahvé, celui qui en toi, n’a pour seul désir que ce soit ce qu’il est qui s’exprime en nous, en toi, en moi. Non pas pour te dominer, mais pour que tu sois comme lui.

L'Engendreur créa l'homme à son image, pas de manière différente.

Qui est engendré de Dieu entend les paroles de l'Engendreur.
Si vous n’entendez pas, c’est que vous n’êtes pas engendré de Dieu.

Dieu est l’être originel dans la totalité de son expression, Celui qui fait être .
Jésus nous révèle sa manifestation dans l’homme, le «Je suis».

Jésus dit: "Je suis le fils de l’homme".
Jésus est "Je suis" vivant dans l’homme.
Jésus est le premier «Je suis», le premier homme qui exprime Dieu dans sa vie, le premier vivant qui est Fils de Dieu, engendré de l'Esprit.
De même nature que le Père.
Jésus est le premier homme qui exprime Dieu en totalité dans sa vie d'homme.

Yahvé est Celui qui te fait être, devenir, te réaliser
et quand TU ES, tu exprimes CELUI QUI TE FAIT ÊTRE.

«Je suis» est le signifiant de Dieu dans l'homme.
Quand Jésus dit "Je suis la vie" cela signifie que «Je suis» [Dieu] est vivant en lui.
Jésus exprime la réalité de l'Esprit, Son Père et Notre Père. C'est cela le témoignage de sa vie.

Quand Jésus dit: «Je suis», il exprime la réalité de l'homme complet, vrai, authentique. 
Yahvé est Celui qui LE fait être, Celui qui L'engendre, autrement dit le Père . 

Jésus n’est pas comme un homme public qui montre une apparence au monde.
Jésus est réellement ce qu’il dit et fait.

S’il dit: "Je suis le fils de l’homme", c’est qu’il est vraiment fils de l’homme.
Homme comme chacun d'entre nous. Mais avec Celui qui fait être vivant en lui.
Et le but de Jésus est que nous devenions comme lui.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Un commentaire, une question peuvent aider à une meilleure compréhension. N'hésitez pas à donner votre avis!